Expo Citoyenneté Nouvelle

EXPOCITOYENNETE_NOUVELLE_SEPT_2020__copie
Catégorie
Culture
Date
2020-09-01 08:30 - 2020-09-30 17:30
Lieu
Mairie de Trélissac

#Expo Mairie Trélissac

« Citoyenneté Nouvelle »  

 

Du 1er au 30 sept. 2020

 

Des aquarelles à l’image d’une citoyenneté nouvelle, c’est ce que propose l’artiste à travers une vingtaine d’oeuvres.

Harmonie, respect et solidarité pour une rentrée haute en couleur. 

 

 

Entrée libre aux heures d'ouverture de la mairie

Contact > 

ROMERO Catherine 05 53 08 99 55 / 06 80 36 42 18

 

CONTACT AbdelArrt

 Artiste Presse UNIQUEMENT > 06 98 46 98 13 

 

 

En marge des grands courants de pensée qui ont pignon sur rue et qui occupent le devant de la scène, l’auteur de cette exposition s’interroge depuis quelques années parfois à contre-pied, sur le thème de l’identité et de la citoyenneté. 

 

De la poésie au roman, jusqu’à la peinture, chaque étape s’est reposée sur la précédente. Au terme de cette longue marche d’approche, il lui est apparu nécessaire, par la couleur et un nouveau trait, rendre compte de ce que peut être aujourd’hui l’essence de la citoyenneté. 

 

Sans préjugés ni dogme. cette exposition se veut, sans prétention aucune, être un autre élan, une proposition autre et possible, une perspective nouvelle de la citoyenneté. Et l’expression citoyenne. Mettre en lumière ce bien commun, si évident. 

Ainsii, venu le temps de récapituler cette démarche, de revisiter les usuels de la république et de l’expression de la nation, qui à fortiori mènent à la citoyenneté. Quitte à surprendre, à questionner, l’auteur s’adresse à nous, avec son expérience, sa pensée, à son corps défendant.

 

 

« Abd-El-Kader BENATIA est né en Algérie en 1972 dans l’oranais, où il y vécu jusqu'à l’âge de neuf ans. En 1981, il rejoint avec toute sa famille son père installé en France. Il publia plusieurs poèmes dans différentes revues avec une étonnante maîtrise d’écriture. Jiwel ou l’alchimie du bonheur est son second livre. Mais chez cet auteur l’essentiel n’est pas là. Tout se passe entre les mots, les lignes et les interlignes. Plus encore que la beauté des phrases, c’est la liberté du rythme ou la fluidité de la ligne et le passage du souffle ou la menace de l’effacement que nous éprouvons. Tout ce passe dans le mouvement. Au-delà de son exigence pour la forme, Abd-El-Kader BENATIA n’est jamais formaliste. En maître d’œuvre il crée la tension. Or celle-ci n’a pas comme seul décor la page du livre. A dire vrai l’expérience de l’écriture et la vie de l’auteur sont intimement liées. Une et même réalité. Ecrire est pour cet apollon des profondeurs un ultime exorcisme, le séisme salvateur qui dévoile la lumière. Le texte met en exergue l’écrivain tout entier. Il apparaît souvent penché sur ce monde en gestation, contemplatif, inconstant, incandescent, révolté, effronté et déterminé. Voyageur du couchant, il nous invite à emprunter des sentiers bordés d’ombre et de lumière, où chaque personnage qui s’y présente reflète une partie de lui-même.

       Mais de ce mouvement sinusoïdal il y a l’espoir d’un monde meilleur. Un monde fait de lumière et d’éblouissement. Porté par quelque chose qui ressemble à l’Amour. Le texte nous dit que rien n’est facile, que rien n’est désespéré. Que tout s’achève et recommence toujours. L’espace d’Abd-El-Kader BENATIA, est un Euphrate bleu que l’écriture quitte sans cesse. »

 
 

Toutes les Dates

  • Du 2020-09-01 08:30 au 2020-09-30 17:30

Propulsé par iCagenda

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'y est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD