Dans le cadre du programme d’écomobilité scolaire MOBY, les différents acteurs liés à l’école primaire des Maurilloux (Trélissac – Dordogne) vont débuter leur réflexion autour des modes de déplacement domicile – établissement scolaire. L’écomobilité scolaire vise à favoriser l’usage des modes de transport actifs et partagés pour les trajets quotidiens vers l’école. Dans le cas de l’école des Maurilloux, ce projet permettra entre autres d’améliorer la sécurité routière autour de l’établissement.

 

 

L’écomobilité scolaire pour répondre à un enjeu de sécurité routière

L’école primaire des Maurilloux de la commune de Trélissac en Dordogne (24) est installée près d’un axe routier très emprunté. Elle accueille principalement des enfants des quartiers avoisinants. La distance domicile-école est inférieure à 1,5 km pour la plupart des familles. Et pourtant les voitures sont extrêmement nombreuses le matin et le soir autour de l’école, au point de mettre parfois les enfants en danger.

Soucieux d’améliorer la sécurité routière aux abords de l’école, M. GEORGIADES, adjoint sur la commune depuis 2011 d’abord chargé de l’environnement et plus récemment chargé des écoles, souhaite réduire le trafic automobile aux environs de cet établissement scolaire. Son objectif est de convaincre les parents d’élèves de passer à la mobilité douce et d’accompagner leurs enfants à l’école en utilisant un mode de transport alternatif à la voiture individuelle.

Également élu à l’agglomération du Grand Périgueux au poste de vice-président chargé de la mobilité durable, M. GEORGIADES a découvert le programme MOBY à l’occasion d’une formation sur l’écomobilité scolaire, thématique à la croisée de toutes ses délégations, environnementales et scolaires.

Un Plan de Déplacement Etablissement Scolaire

Très rapidement, il a souhaité concrétiser un Plan de Déplacement Etablissement Scolaire (PDES) sur l’une des écoles de sa commune. Outre le fait d’améliorer la sécurité routière aux abords de l’école des Maurilloux, ce projet d’écomobilité scolaire s’inscrit également dans le Plan Climat de l’agglomération. En effet, sur un court trajet urbain, les voitures émettent 45% de gaz à effet de serre (GES) en plus. Ce trafic génère également des polluants atmosphériques, qui impactent la qualité de l’air dans l’environnement immédiat de l’école.

Pour proposer des solutions attractives aux parents afin qu’ils modifient leurs habitudes de déplacement domicile-école et adoptent des modes de déplacements doux, il est nécessaire d’organiser des réunions de concertations composées de toutes les bonnes volontés (parents, enseignants, techniciens, élus, …). Cette implication de tous les usagers est essentielle pour l’identification des actions adaptées aux enjeux précis de l’établissement, leur mise en oeuvre et leur pérennisation

Ainsi un diagnostic pertinent sur la mobilité et l’accès à l’établissement donnera les clés pour choisir les actions adaptées aux contraintes et aux enjeux spécifiques de l’école des Maurilloux parmi toute une palette de solutions.

Enfin la sensibilisation des élèves des classes élémentaires est essentielle pour qu’ils comprennent les impacts de ces déplacements quotidiens vers et depuis l’école. Des activités pédagogiques sur la mobilité durable seront ainsi réalisées dans les classes par des animateurs spécialisés.

Le programme d’écomobilité scolaire MOBY se déroulera sur les deux prochaines années sur la commune de Trélissac et est financé à hauteur de 75% par le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'y est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD